L’annonce en grandes pompes par la coalition APR/FARDC du retrait des troupes rwandaises à partir du 25 Février 2009 est une mascarade

L’annonce en grandes pompes par la coalition APR/FARDC du retrait des troupes rwandaises à partir du 25 Février 2009 est une mascarade 


Les FDLR démentent les mensonges propagés par le porte-parole de l’Armée Patriotique Rwandaise (APR) et celui des Forces Armées Congolaises (FARDC) faisant état du retrait des troupes rwandaises de la République Démocratique du Congo (RDC).

 

Les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) informent le public et les médias que les informations propagées par la coalition APR/FARDC dans les médias ces derniers jours sur la guerre qu’elle livre à l’est de la RDC sont fausses et déclarent ce qui suit :

 

  1. Les FDLR condamnent une fois de plus la guerre engagée par la coalition armée APR/FARDC avec l’appui de la MONUC contre les réfugiés rwandais en RDC, les membres des FDLR et les populations congolaises de l’est de la RDC.

 

  1. Les FDLR réaffirment encore une fois que cette guerre est sale, inutile, injuste et contre-productive et que par conséquent, elle doit être stoppée.

 

  1. Les FDLR n’ont commis aucune violation des droits de l’homme dans cette guerre injuste que leur a imposée la coalition APR/FARDC. Par contre, comme nous l’avons signalé dans nos précédents communiqués, les FDLR disposent de preuves irréfutables selon lesquelles la coalition APR/FARDC appuyée par la MONUC s’est rendue coupable de crimes graves contre l’humanité aussi bien contre les populations rwandaises réfugiées en RDC que contre les populations autochtones congolaises les accusant d’être des sympathisants des FDLR.

 

  1. Depuis le 20 Janvier 2009 dans la guerre insensée, injuste et inutile que la coalition APR/FARDC a imposée aux FDLR, notre organisation déplore en tout cinq (5) disparus, de 6 capturés par la coalition APR/FARDC dont deux malades mentaux, de la mort de 4 vaillants combattants Abacunguzi qui sont tombés sur le champ d’honneur, et seulement d’une vingtaine de déserteurs qui se sont rendus soit à la MONUC , soit à ces faiseurs de la guerre. Le nombre de dépendants des combattants Abacunguzi qui sont rentrés au Rwanda ne dépasse pas deux cents (200) dans toute la région du Kivu. Par contre les FDLR ont dénombré au moins soixante-dix corps de la coalition APR/FARDC, dont plusieurs officiers, qui sont morts dans les combats qui se sont déroulés dernièrement dans le Masisi et le Rutshuru.

 

  1. Pour gonfler les chiffres et afin de tromper les médias, la Communauté Internationale et le public surtout congolais, des éléments de l’APR membres des diverses milices que le régime de Kigali entretient dans le Kivu ont été présentés au public et à la MONUC par la coalition APR/FARDC comme étant des membres des FDLR rentrant au Rwanda volontairement ou capturés dans les combats.

 

  1. Les FDLR disposent d’informations très fiables selon lesquelles des civils furent transportés du Rwanda dans des camions militaires pour être présentés au Nord Kivu comme des dépendants des FDLR. De plus, des membres congolais du CNDP furent utilisés dans cette campagne mensongère et présentés au public comme étant des membres des FDLR capturés en RDC: ils étaient acheminés vers le Rwanda par le poste frontalier de Goma et rentraient le lendemain dans la RDC par Kibumba.

 

  1. En outre, dans la semaine du 16 au 22 Février 2009, le Rwanda a infiltré plus d’une brigade dans le Rutshuru en passant par la frontière rwando-congolaise. Cette brigade a continué sa progression vers le Nord en longeant la frontière ugando-congolaise près du lac Edouard .

 

  1. Le régime de Kigali doit cesser de mentir au public qu’il va retirer ses militaires de la région du Kivu. La réalité est qu’actuellement le régime de Kigali a fait entrer à l’est de la RDC plus de 12.000 soldats dont plus de 6.000 sont cachés au sein du CNDP alors qu’il déclare officiellement n’avoir envoyé en RDC que 2.500 militaires.

 

  1. L’annonce en grandes pompes par la coalition APR/FARDC du retrait des troupes rwandaises à partir du 25 Février 2009 est une mascarade destinée à calmer la colère du peuple et des élus congolais qui en ont marre des exactions commises par les éléments de l’APR sur leur territoire. Par ailleurs, le Rwanda a peur de la grogne populaire qui monte de jour en jour à l’intérieur du pays contre l’oppression par le FPR et sa machine que sont le DMI et les RDF.

 

  1. Pour prouver sa bonne foi, le Rwanda doit rapatrier au moins 12.000 hommes de la RDC et ce sous la supervision d’observateurs internationaux neutres, à défaut de quoi les déclarations de la coalition armée APR/FARDC devraient être considérées comme une farce.

 

  1. Les FDLR informent le public que des structures mixtes rwando-congolaises ont été créées par certains congolais associés au régime de Kigali et sont déjà opérationnelles depuis le 20 janvier 2009 dans l’exploitation des richesses immenses présentes dans le Walikale et dans le Masisi. Des unités militaires mixtes APR (CNDP) /FARDC ont été créées et installées à cet effet pour protéger ces exploitations dans le Kivu.

 

  1. Les FDLR appellent le peuple congolais à la vigilance et à ne pas se laisser leurrer par les déclarations du régime hégémonique de Kigali ou de certains de leurs politiciens et militaires corrompus qui ont déjà hypothéqué la région du Kivu pour l’exploiter en connivence avec certains membres du FPR-Inkotanyi.

 

  1. Les FDLR restent convaincues que le problème rwandais ne peut être résolu que sur la table de négociation et appellent tous les hommes épris de paix à condamner la guerre en cours et à privilégier la tenue du dialogue inter-rwandais dans les meilleurs délais.