L'ONU publiera son rapport sur le génocide au Congo-Kinshasa en octobre

Published on by KANYARWANDA


Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a annoncé jeudi que la publication du rapport accusant l'armée rwandaise de génocide potentiel au Congo-Kinshasa dans les années 90 sera retardée, après les protestations du Rwanda sur les conclusions de ce rapport. Lire la suite l'article

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme Navi Pillay a précisé que ce rapport serait finalement publié le 1er octobre prochain, avec les commentaires des pays concernés.

Le Rwanda avait critiqué les fuites sur le rapport la semaine dernière, menaçant de retirer ses hommes des missions de maintien de la paix aux Nations unies. Le rapport accuse Front patriotique rwandais (FPR) du président Paul Kagamé et des rebelles congolais liés à l'actuel président de pays d'avoir tué des dizaines de milliers de Hutus deux ans après mis fin au génocide dans lequel plus de 500.000 Tutsis et Hutus modérés ont été massacrés au Rwanda.

Après le génocide, un million de Hutus, dont des génocidaires, s'étaient réfugiés au Zaïre voisin, devenu la République démocratique du Congo (RDC) après l'arrivée au pouvoir de Laurent-Désiré Kabila, père de l'actuel président congolais, en 1997.

Dans son communiqué, Mme Pillay explique que "à leur demande, nous avons décidé d'accorder aux pays concernés un mois supplémentaire pour commenter ce rapport".

Plus de 600 cas de violation des droits de l'homme ont été recensés au Congo entre 1993 et 2003, période au cours de laquelle des dizaines de milliers de Hutus ont été tués, selon ce rapport. AP

Published on politics

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post